Des indicateurs d'évolution et de suivi du territoire seront arrêtés.

Au plus tard, 10 ans après l'approbation du SCOT, le SMAPS devra :
    - analyser les résultats de l'application du schéma
    - délibérer sur son maintien en vigueur, ou sur sa mise en révision totale ou partielle